Le marché des pronostiqueurs

Cela fait plusieurs années que l’activité de pronostiqueur en ligne se développe et il y a de plus en plus de “tipsters”. En contrepartie d’un abonnement payant, ils proposent aux parieurs des pronostics pour leur permettre de gagner leurs paris. Avec des abonnements situés entre 20 et 100 euros par mois environ, ce marché florissant a attiré l’oeil de l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ). L’ANJ a pour but de réguler le marché des paris sportifs en imposant des conditions aux bookmakers par exemple, c’est donc naturellement que le gendarme des paris sportifs en vienne à s’intéresser aux pronostiqueurs.

Néanmoins, l’Euro est lancé et les tipsters sont prêts à fournir leur expertise sportive à des millions de parieurs en France. Les chiffres de 2021 sont sans appel : au premier trimestre, il y a eu 2,2 milliards d’euros de mises engagées, soit une augmentation de 79% par rapport à l’année dernière.

L'ANJ et les tipsters : la guerre ?

La police des paris sportifs a donc alerté la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) sur l’activité des pronostics. Frédéric Guerchoun, directeur juridique de l’ANJ s’est exprimé sur le sujet : “cela nourrit des croyances erronées qui vont entretenir l’addiction aux jeux d’argent et de hasard” avant d’ajouter une pique aux pronostiqueurs en disant que cette pratique “dénature le pari sportif pour en faire un produit purement spéculatif”, donc une activité “illégale” à son sens.

Bien choisir son pronostiqueur

Les pronostiqueurs ne sont pas tous des experts en paris sportifs. En effet, lorsqu’un business fleurit comme celui-ci, de nombreuses personnes tentent le coup sans pour autant s’y connaître vraiment. Pour éviter de payer un abonnement sur lequel tu ne seras pas rentable, examine bien les résultats obtenus par le tipster en question. Certains sont très bons dans leur domaine, ou encore sont spécialisés dans un sport, etc. Veille à ce que les avis clients soient bons et prends garde aux mises que tu engages selon leurs conseils, car ils ne te rembourseront pas !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *